Intégrer un salarié en télétravail: les étapes à considérer

Pour le bon fonctionnement du travail en équipe, certains points importants sont à prendre en compte si l’entreprise décide d’intégrer un salarié en télétravail.

Intégrer un salarié en télétravail : comment bien préparer un unboarding à distance ?

De fait des situations sanitaires partout dans le monde, intégrer un salarié en télétravail devient de plus en plus pratique de nos jours. Les entreprises nécessitent en effet différents travailleurs présentiels alors que la situation ne le permet pas. Pour éviter de trop impacter son économie, elles sont obligées de s’adapter à cette nouvelle situation et privilégier l’intégration d’un salarié en télétravail. Ce choix peut requérir certains changements de mode travail étant donné que les réunions ainsi que les discussions professionnelles se font en ligne. Toutefois, le but ne se diffère pas de celui de l’embauche d’un salarié présentiel. Effectivement, la société intègre de nouveaux employés uniquement pour mieux faire fonctionner le travail. Comment intégrer un salarié en télétravail ? Pour réussir l’unboarding à distance, voici quelques points à prendre en compte.

Bien organiser le pré-boarding

Le terme pré-boarding désigne le laps de temps entre la signature d’un contrat et la prise de poste. Cette étape se révèle très importante lorsqu’une société décide d’intégrer un salarié en télétravail puisqu’elle permet aux dirigeants de s’assurer si la personne est l’idéale pour le poste. Les entreprises recourent aux pré-boarding en effet pour rester en contact avec le salarié, mais également pour le bien préparer aux tâches qui l’attendent. Durant ce temps, l’entreprise peut l’envoyer un email en anticipant toutes questions qu’il pourra se poser, un programme pour la première semaine ou encore un livret d’accueil. Il convient également de remplir la liste des obligations légales avant une embauche.

Organiser la prise en main des outils à distance

Vu qu’il s’agit d’un télétravail, les outils permettant de travailler chez soi sont non négligeables. Effectivement, en cas de problèmes d’outils le travail du salarié peut être affecté. Il se peut par exemple qu’il devienne moins productif. Outre les outils, l’environnement de travail reste également un élément à considérer. Un meilleur environnement garantit une bonne concentration. Intégrer un salarié en télétravail nécessite donc que les entreprises s’assurent que le nouveau recru dispose de tous les matériels nécessaires pour le bon fonctionnement de son travail. Elles devraient également organiser une session informatique le jour J où elles pourront également donner les bonnes pratiques en matière de sécurité.

Présenter les entreprises et les différents services

Il s’agit ici d’une étape permettant d’aider le salarié à mieux comprendre la manière dont son poste et ses missions s’inscrivent dans la stratégie globale de l’entreprise ainsi qu’au sein de son équipe. Le manager peut réserver un peu de temps pour faire des échanges avec chaque personne qui sera amenée à travailler avec le nouveau.

L’inviter à créer des liens avec les autres collaborateurs

Un salarié à distance n’a pas vraiment la chance de communiquer directement avec ses collègues et d’avoir des discussions informelles avec eux. Alors, comment intégrer un salarié en télétravail et l’aider à avoir une relation avec les collaborateurs ? Pour favoriser son intégration et éviter qu’il se sente exclu, l’entreprise peut lui trouver un parrain ou une marraine pouvant lui partager toutes valeurs et cultures de l’entreprise. Cette personne pourrait également être celle à qui il partagera ses expériences, les difficultés qu’il rencontre en travaillant ; ou encore ses envies professionnelles.

Multiplier les prises de feedback

Pour le bon fonctionnement du travail, des suivis réguliers se révèlent nécessaires au moins pendant les trois premiers mois. Cela permet en effet de voir les premières avancées du nouveau recru et de savoir s’il arrive à bien s’intégrer dans l’équipe. Ce suivi peut se faire selon différentes manières par exemple en lui demandant d’écrire des rapports d’étonnement.

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse